Pilotage d'ULM

Le pilotage d’un avion ou d’un ULM est à la portée de tous, à partir de 15 ans la formation est autorisée. La durée moyenne pour obtenir son brevet de pilote est de 20 heures de vol, variable selon les dispositions de chacun. L’idéal est de prendre une leçon par semaine (durée entre 20 et 30 mm).

Notre instructeur assure gratuitement des cours théoriques. Un examen, à passer en cours d’apprentissage, viendra vérifier la solidité de la formation.

L’investissement pour un brevet complet peut varier de 1500 à 2500 € en fonction de la cadence des leçons et de l’aptitude de chacun.

L’heure de vol avec instructeur est facturée 85 €, en principe au bout d’une dizaine d’heure vous volez en solo (seul à bord), l’heure passe alors à 75 €. Rajouter à cela une centaine d’euros de documentations et 80 € de cotisation annuelle.

À l’issue du brevet de pilote, à vous les grands voyages : la mer est à 1heure 30 de LURCY...

Petite note explicative quant à l’apprentissage du pilotage des ULM

1 - La motivation

Autant le permis de conduire est indispensable dans notre société moderne, autant le pilotage des avions ou ULM découle plus d’une passion, même si on se destine à une carrière professionnelle. Cette passion est souvent bien antérieure à la première expérience, depuis notre enfance nous avons « la tête en l’air » et le premier contact avec la troisième dimension doit confirmer cet intérêt. Avant d’engager un investissement même minime, il est conseillé de faire quelques vols de découverte. Pour ce premier vol, un des pilotes de l’aéro-club vous offrira à ses frais un petit tour de la commune.

2 - Avion ou ULM ?

Les différences sont de deux ordres :

  • Techniquement un ULM 3 axes comme le notre se comporte comme un avion. Le pilotage est plus fin, un pilote ayant appris sur ULM sera immédiatement à l’aise dans un avion alors que l’inverse lui demandera un temps d’adaptation.
    La sécurité : avions ou ULM ont pratiquement les mêmes moteurs, en cas de panne (chose très improbable) l’ULM se contente de 40m de prairie alors que l’avion demandera au moins 200 m. De plus, notre ULM est muni d’un parachute de structure et si on le déclenche, la machine et ses occupants se posent en douceur. La vitesse d’un avion de 100 cv sera de l’ordre de 180/200 Kms/h alors que notre ULM plafonnera à 170 avec la même puissance.

  • Réglementairement, un ULM est limité en poids et à 2 personnes, certains petits avions peuvent embarquer 4 personnes
    Les formalités pour l’obtention d’un brevet sont très différentes : pour l’avion entre 40 et 50 heures sont nécessaires et une visite médicale périodique en fonction de l’âge.
    Pour un brevet ULM il n’y a pas de minimum de nombre d’heures, c’est selon l’aptitude de chacun, votre instructeur se fera une opinion au bout de quelques leçons vous en parlerez. 15 / 20 heures sont dans la moyenne.

Que se soit l’avion ou l’ULM il y a (comme en voiture) un examen théorique. L’ULM reste plus simple et ce peut être un tremplin pour le théorique « avion ».
Pour aider à passer cet examen (qui ne sera obligatoire qu’en fin d’apprentissage) nous organisons des cours gratuits
avec deux ou trois participants, il faut prévoir quand même du travail individuel à faire chez soi.

3 - Quelle école ?

En avion, obligatoirement une structure agréé qui comporte un encadrement de professionnels d’où un coût différent.
De plus ces professionnels, légèrement « technocrates », quand on leur pose une question, une fois qu’ils ont fini de répondre on ne comprend plus la question que l’on a posée. (Dixit Coluche).
En ULM il existe également des écoles avec une structure équivalente aux avions (certaines font les deux) ces structures se trouvent en principe près des grandes villes.
Lurcy Lévis bénéficie d’un aérodrome de type « avion » avec une grande piste de 650 m c’est une école sous forme associative, tout le monde est bénévole, nos deux instructeurs sont de grands professionnels, l’un est encore formateur sur la base d’Avord ; l’autre, retraité de l’instruction professionnelle avec plus de 22000 heures de vol en instruction.

Quel coût ?

Pour l’avion cela est très variable en fonction de la structure et des machines employées. Il faut compter un minimum de 120 à 160 euros de l’heure de vol ; un brevet revient rarement en dessous de 6000 euros.
L’ULM, en aéro-club, à un coût horaire moyen entre 80 et 110 euros selon le choix de l’école.
Notre aéro-club est le moins cher de la région, nous avons la chance, outre le bénévolat, de bénéficier grâce à la municipalité de la gratuité totale de l’emplacement.
Nos adhérents payent une cotisation annuelle de 80 euros, l’heure de vol est facturée 75 euros pour les brevetés et 85 euros pendant la formation.
Une leçon, au début, dure environ 20 mm en vol d’où un coût inférieur à 30 euros, plus tard, en fonction de la progression, des vols d’une heure, ou plus, sont à programmer.
Le coût global du brevet est fonction de l’aptitude de chacun, un minimum de 2000 euros est prévisible mais peut augmenter fortement si une régularité de formation n’est pas respectée. Il est fortement conseillé de consacrer au moins 3 vols par mois, l’idéal étant 1 vol semaine. Il existe, pour les gens pressés, des stages de plusieurs heures par semaines.

Sur quel appareil apprendre ?

En ULM il existe plusieurs familles, 6 catégories, qui vont du simple « bout de tissus » sous lequel on est saucissonné !! sans moteur !!! à l’hélicoptère qui ressemble étrangement à ses grands frères (mais quel coût !!)

L’aéro-club de Lurcy à choisi un appareil « 3 axes » comme un avion. C’est un GUERIN type G1 à ailes hautes ce qui donne une visibilité incomparable et un confort de limousine. Le moteur est un Rotax de 100 cv, le plus répandu dans ce domaine. Sa structure est comme beaucoup entièrement en aluminium de qualité « aéronautique » mais ce qui le différencie de la grande majorité des autres c’est qu’il bénéficie en plus d’une structure « anti-crash ». Comme les formules 1, une « enveloppe » en acier 24 CD 4s entoure les passagers et les protégent en cas de choc.

Ecole de pilotage ULM